ItalieOn a testé pour vousStreet Food

Le tour de la Méditerranée de la Street Food, Vol 5 : Italie Edition

STREET FOOD guide Italie Mare Nostrum Paris
Hello ! Abdessamad reprend son tour de la Méditerranée de la street food ! La street food, c'est bon, c'est simple, c'est parfois fat mais on aime ! Et ce petit voyage autour de la Méditerranée est l'occasion de vous parler d'incontournables de la cuisine de rue, de mettre en avant les points communs de ces différents pays tout en vous donnant quelques adresses pour déguster tout ça. Aujourd’hui, il vous emmène en Italie, et ce n'est pas pour parler de pizza ! Pour rappel, vous pouvez retrouver ses autres articles dédiés à la street food :

  • le premier article dédié à la street food du Maghreb ici,
  • le second sur celle du Moyen Orient ici,
  • le troisième pour partir en Turquie et en Grèce ici,
  • et le dernier sur la cuisine des Balkans ici !

 

VOL 5 - ITALIE EDITION

 

A première vue, quand on pense à la cuisine italienne, on voit peu de similitudes avec la cuisine moyen-orientale ou maghrébine par exemple. Mais en creusant un peu, notamment du coté de la street food, on retrouve des influences et origines communes - et croisées - et c'est un peu pour ça que l'on fait ce tour de la Méditerranée !

C'est pourquoi on ne parlera volontairement pas de pizza ou de gelato dans cet article - d'autant plus que chacun d'entre eux mériterait une série d'article à eux seuls !  

 

histoire

#1 - Piadina

histoire

 

 

Piadina
@CN Traveler

On commence avec la Piadina, une spécialité phare de la cuisine de rue en Romagne. On en trouve les premières traces dans des textes datant du 14ème siècle mais son origine est sans doute bien plus ancienne !

 

Qu’est ce que c’est ?

On retrouve dans la Piadina un des éléments phares de la cuisine méditerranéenne : le pain sans levure. Tradition commune donc, pour un plat de cuisine de rue simple et gourmand, souvent apparenté à une cuisine "des pauvres". Pour faire une Piadina il faut donc un pain sans levure que l'on peut préparer avec de la farine de froment, de l'huile d'olive, du sel et de l'eau (presque comme une pita quoi !) que l'on plie en deux et que l'on remplie de fromage ou de charcuterie. C'est simple, facile à préparer et trop bon !

 

Où en déguster ?

Tendance italienne + tendance à l'ouverture de restos "mono produit" = plusieurs adresses Parisiennes pour déguster des piadinas fraiches ! En voici quelques unes :

 

histoire

#2 - Arancini 

histoire

 

Arancini
@CN Traveler

 

Comment ne pas aimer les Arancini ? Ces petites boulettes Siciliennes sont un autre incontournable de la cuisine de rue italienne.

 

Qu’est ce que c’est ?

Au nom et à la forme inspirée de l'orange, les arancinis sont des petites boulettes de riz safrané, panées et frites, traditionnellement farcies avec un ragù (ragoût de bœuf cuit dans une sauce tomate).

On en trouve des variations dans d'autres régions Italiennes aux farces diverses et variées, croustillant à l'extérieur, crémeux à l'intérieur, ça se mange sans fin !

 

Où en déguster ?

On trouve des arancini dans certains restaurants italiens Parisiens :

  • Golosino, 4 Square Vermenouze, 75005 Paris
  • Roberta5 Rue la Vieuville, 75018 Paris

 

histoire

#3 - Panelle

histoire

 

Panelle
@CN Traveller
 
Les panelle sont une autre spécialité typique de la cuisine de rue sicilienne, ayant plus de 1000 ans, et témoignant des nombreuses influences orientales que l'on retrouve dans la cuisine italienne. La simplicité des ingrédients utilisés et de sa préparation en font le plat populaire par excellence.

 

Qu’est ce que c’est ?

Une espèce de beignet à base de farine de pois chiche (qui auraient été introduits par les arabes en Sicile autour du 10e siècle). On prépare donc une pate étalée à partir de farine, que l'on découpe en rectangles d'une dizaine de centimetre de long, et que l'on passe ensuite dans une friture bien chaude. Les panelle peuvent être être dégustés tels quels, avec un trait de citron, ou en sandwich.

 

Où en déguster ?

Pas assez hype pour les cuisines parisiennes ? Je n'ai pas encore trouvé d’adresses servant des panelle à paris, où les restaurants Italiens préfèrent servir des plats et produits "à la mode" (pizza napolitaines, burrata, pâtes aux truffes...).

Alors pour en déguster, allez donc acheter un sac de farine de pois chiche et suivez de l'Italie dans ma cuisine :

Pour une trentaines de panelle

Ingrédients

  • 250 grammes de farine de pois chiche
  • environ 75 dl d'eau
  • 5 grammes de sel
  • poivre
  • 5 grammes de persil haché finement
  • huile végétale pour friture

Instructions

Dans une casserole, versez peu à peu l'eau froide sur la farine de pois chiches tamisée. Salez et poivrez, mélangez bien au fouet.

Déposez la casserole sur feu moyen sans vous arrêter de mélanger. Baissez à feu doux quand l'ébullition commence et continuez de mélanger jusqu'à ce que la pâte se décolle du bord de la casserole, (20 mn environ).

Ajoutez le persil haché finement puis mélangez à nouveau.

Etalez la pate sur votre plan de travail humidifié sur une épaisseur de 3/4 mm environ. Laissez refroidir et réservez au réfrigérateur 1 heure. 

Enfin, coupez des rectangles de 10 cm de longueur et 5 cm de largeur environ et faites les frire dans de l'huile bouillante jusqu'à ce qu'elles soient dorées puis les déposer sur du papier absorbant. 

Et voilà !

 

histoire

#4 - Olive all'ascolana

histoire

 
Olive alla'scolana
@CN Traveler
 
Pour cette dernière recette, on vous propose un plat autour du produit qui représente peut-être à lui tout seul toute la culture méditerranéenne : l'olive.

 

Qu’est ce que c’est ?

Les Olive all'ascolana sont une spécialité de la région des Marches, à base d'olives vertes en saumure de préférence des Olives Ascolana del Piceno DOP, farcies avec de la viande hachée cuite avec oignons, ail, herbes...

Elles sont ensuite recouvertes de chapelure et frites, et hop, on déguste !

 

Où en déguster ?

Vous trouvez parfois des olives all'ascolana sur les cartes de quelques restaurants parisiens mais on n'est jamais mieux servis que par soi-même, alors tentez donc votre chance avec cette recette de Ma Cuisine du Dimanche 
 

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 1 kg de grosses olives vertes en saumure de type Olive Ascolana del Piceno
  • 180 g de bœuf haché
  • 100 g de porc haché
  • 30 g de poulet haché
  • 1 carotte
  • 1 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 3 oeufs
  • 100 g de parmesan (parmigiano reggiano)
  • 1 tranche de pain de mie
  • 20 cl de vin blanc
  • Noix de muscade râpée
  • Farine
  • Chapelure
  • Sel
  • Poivre
  • Huile d’olive vierge extra 
  • Huile pour friture

Instructions

Coupez la carotte, l’oignon et la branche de céleri en brunoise (touts petits dés) et les faire revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive. Ajoutez ensuite la viande hachée de bœuf, de porc et de poulet et faîtes mijoter le tout pendant 5 minutes.
 
Versez le vin blanc puis assaisonnez (poivre, muscade). Laissez mijoter à feu doux jusqu’à évaporation du vin. Laissez refroidir le mélange puis passez le au robot mixer. Ajoutez un œuf entier, le Parmesan râpé et la tranche de pain de mie et mixez à nouveau l’ensemble. Réservez la farce au frais le temps de préparer les olives.
 
Dénoyautez les olives à l’aide d’un couteau à lame fine : coupez la pulpe de l’olive en commençant par le haut et en descendant en spirale autour du noyau. Vous obtiendrez alors une sorte de “ruban” ininterrompu qui une fois recomposé, retrouvera la forme de l’olive. Farcissez les olives dénoyautées avec la farce.
 
Battez les œufs dans une assiette creuse. Préparez deux autres assiettes creuses, une avec de la farine et une autre avec de la chapelure. Roulez les olives farcies dans la farine, puis plongez les dans les œufs battus, puis dans la chapelure.
 
Faites chauffer une poêle avec de l’huile de friture (ou utiliser une friteuse si vous préférez), quand l’huile atteint 170°, plongez les olives farcies et faites les frire jusqu’à ce qu’elles aient une belle couleur dorée.
 
Déposez les sur du papier absorbant et servez les aussitôt, bien chaudes.
 

Et voila pour ce cinquième volet ! Encore une fois cet article n'est pas exhaustif et j'aurais pu présenter plein d'autres recettes, mais on garde ça pour une autre fois !

Ça vous a plu ? D'autres recettes où des adresses à proposer dans votre ville ? N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ! Next up, notre beau pays : la France !

Téléchargez notre starter kit de la Cuisine Orientale !

Starter Kit de la cuisine Orientale - Mare Nostrum Paris seffa

Vous avez aimé cette recette Méditerranéenne ?
Téléchargez gratuitement notre Starter Kit de la Cuisine Orientale, où nous vous donnons les clefs pour bien démarrer dans la confection de bon petits plats originaux, sains et délicieux issus de cette cuisine magique.

Grâce à ce guide d'une vingtaine de pages, vous saurez :

  • ce qu'il vous faut comme ustensiles de bases (indice : la cocotte minute est votre amie),
  • comment constituer votre placard d'épices, d'herbes et de condiments "Oriental-friendly",
  • et enfin, vous obtiendrez quelques recettes de bases, simples et gourmandes que vous pourrez cuisiner dès aujourd'hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *