On a testé pour vousStreet FoodVoyages

Le tour de la Méditerranée de la Street Food, Vol 2 : Middle East Edition

STREET FOOD - Middle East recettes adresses Mare Nostrum Paris

Re-bienvenue dans notre série consacrée à la street food méditerranéenne !

Après vous avoir partagé quelque uns de nos plats préférés issus de ma terre mère (du Maghreb quoi), je vous emmène maintenant au Moyen Orient, autre temple de la cuisine de rue !

On vous rappelle le principe : je vous présente une sélection de quelques uns de mes plats préférés, appuyés par quelques adresses Parisiennes testées par mes soins ou vous pourrez vous faire plaisir !

Vous pouvez retrouver le premier article dédié à la street food du Maghreb ici.

 

VOL 2 - MIDDLE EAST EDITION

 

Égypte, Liban, Israël, Syrie : beaucoup de similitudes et quelques spécificités, la cuisine “levantine” est peut-être ma cuisine préférée (après la cuisine de maman bien sur - maman si tu me lis t'es la plus forte).

Plus répandue que celle du Maghreb, la cuisine du Moyen Orient est devenue une des tendances culinaires majeure en Europe ces dernières années.

En tout cas, pas de doute : la street food du moyen orient va vous faire kiffer.

 

 

histoire

#1 - Chawarma

histoire

 

 

@Eater

 

On démarre avec peut-être mon plat de street food préféré sur terre : le chawarma (et ses variations grecques et turques dont on parlera la prochaine fois !).

 

Qu’est ce que c’est ?

En gros c’est le kebab du Moyen Orient.

D’origine turque (chawarma vient du turc “çevirme” qui signifie “ça tourne”), à l’image du doner kebab il s’agit aussi de tranches de viandes (agneau, veau, poulet ou bœuf) marinées avec un mélange d’épices et empilées sur une broche verticale tournant où elles vont lentement cuire.

La viande est ensuite coupée en fines lamelles que l’on ajoute ensuite dans un pain garni avec crudités, et parfois houmous, pommes de terre…

Au moyen orient on prépare principalement les chawarmas avec de l’agneau, du veau, du poulet ou du bœuf.

 

Où en déguster ?

Je peux manger un chawarma à n’importe quelle heure, n’importe quand mais pas n’importe où !

On trouve des tonnes de restos / traiteurs faisant des chawarmas à Paris. mais comme toujours avec les plats de street food, la qualité des préparations et des produits n’est pas toujours au rendez-vous.

On vous donne quelques adresses testées et validées (plus d’une fois) par mes soins !

 

histoire

#2 - Les Falafels

histoire

 

 

falafels
@New York Times

 

Depuis quelques années, les pois chiches sont redevenus cool. Super nourrissants, super bons et pleins de protéines, c’est devenu un incontournable pour ceux qui veulent réduire leur consommation de protéines animales.

Et les falafels sont une des raisons du renouveau de la petite graine.

 

Qu’est-ce que c'est ?

Plat emblématique du Moyen Orient, on le retrouve de l’Égypte à la Turquie, et même parfois en Grèce.

Un falafel, c’est un mélange de pois chiches mélangés à des épices et herbes, que l’on fait ensuite frire quelques minutes. Un bon falafel, c’est croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

C’est parfait en sandwich dans un pain pita ou seul avec une petite sauce au tahini !

En Égypte, le falafel s’appelle Tamiya et est préparé avec des fèves plutôt qu’avec des pois chiches, et c’est tout aussi bon !

 

Où les déguster ?

Je vais peut être passer pour un flemmard mais si vous voulez manger de bon falafels, les adresses citées plus haut sont top !

  • Mezzencore
  • Micka falafel encore cette fois ci pour gouter aux Tamiya : des falafels fait avec des fêves 
  • Et au Daily Syrien !

J’ai volontairement omis les les adresses de la rue des Rosiers (As du Falafel, Mi Va Mi, Chez Marianne...), ou certes c’est pas mauvais, mais c’est un peu l’usine (j’aime pas faire la queue) et les sandwichs sont peut être un peu trop fat (ça baigne dans la sauce au tahini)...

 

histoire

#3 - Le Houmous

histoire

 

Houmous
@New York Times

 

On continue avec les pois chiches et une des plus grosses tendances des dernières années : le houmous.

Ahh... le houmous. On pense que le houmous pourrait amener la paix dans le monde. Un bon pain pita, un bol de houmous, qu'est ce qui pourrait nous arriver ?

D'ailleurs, on oublie souvent que houmous signifie "pois chiche" en arabe, et que ce que l'on appelle houmous se nomme en fait houmous bil tahina (qui signifie pois chiche avec du tahini, qui est de la purée de sésame).

Le houmous c’est plus qu’une institution au Moyen Orient. Les pois chiches sont cultivés dans la région depuis près de 10 000 ans, et on trouve les premières traces de houmous dès le VII e siècle avant JC.

 

Qu'est-ce que c'est ?

Dans sa forme la plus “pure”, le houmous est un mélange de pois chiche écrasés, de purée de sésame, d’ail, d’huile d’olive, citron, sel et poivre.

On peut trouver des variations avec plus ou moins d’épices, voire même avec d’autres légumes : on a par exemple vu apparaître des variations avec des betteraves.

Le houmous peut-être servi seul, avec une rasade d’huile d’olive au dessus, ou accompagné avec des légumes ou de la viande hachée (bœuf ou agneau le plus souvent), et se déguste avec un pain pita.

Au Moyen Orient, on le mange à toute heure, petit déjeuner, déjeuner, goûter, diner…

 

Où le déguster ?

En plus des restaurants / traiteurs libanais parisiens on a vu l’apparition de pas mal d’adresses dédiées au houmous, c’est dire l’explosion de cette petite purée sur la scène parisienne.

Pour être honnête j’ai toujours un peu pesté contre les adresses mono-produit surfant sur les tendances du moment mais on est ici pour parler cuisine, alors le premier critère reste le goût.

Voici donc quelques adresses ou vous pourrez déguster un houmous qui dépote :

 

histoire

#4 - Le foul Mdammes

histoire

 

foul
@Wikipedia

 

On reste dans le registre des légumineuses mais cette fois avec un plat à base de fèves !

C'est un ingrédient de base dans un certain nombre de pays du bassin méditerranéen. On y retrouve des recettes à base de fèves à la vapeur, en sauce, en purée...

 

Qu'est-ce que c'est ?

Le foul mdammes est un plat égyptien, cuisiné depuis l’Egypte ancienne. C’est un plat de base qui s’est ensuite répandu dans presque tout le monde arabe.

Traditionnellement, on fait mijoter les fèves sèches toute une nuit avec de l’huile d’olive, de l’oignon, de l’ail, du persil, du jus de citron et du cumin.

Cela donne un ragoût très nourrissant qui peut etre mangé directement dans un plat, ou dans un pain pita !

 

Où le déguster ?

On retrouve le ful mdammes dans certains des restaurants que j'ai évoqué plus haut, notamment chez Micka Falafel, Liza, ou au Daily Syrien.

Je n’ai pas encore testé ce plat chez eux mais vu la qualité du reste de leur carte je suppose qu’ils sont plus que fiables !

   


Et voila pour ce deuxième volet ! Encore une fois cet article n'est pas exhaustif et nous aurions pu présenter plein d'autres recettes !

Ça vous a plu ? D'autres recettes où des adresses à proposer ?

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

Dans le prochain article de la série, direction la Turquie et la Grèce !  

 

STREET FOOD - Middle East recettes adresses Mare Nostrum Paris

Téléchargez notre starter kit de la Cuisine Orientale !

Le Starter Kit de la cuisine Orientale

Vous avez aimé notre article sur la Street Food ? Vous voulez en savoir plus sur comment importer facilement ces bons petits plats à tendance Orientale chez vous, tout chauds sortis de votre cuisine ?

Téléchargez gratuitement notre Starter Kit de la Cuisine Orientale, où nous vous donnons les clefs pour bien démarrer dans la confection de bon petits plats originaux, sains et délicieux issus de cette cuisine magique.

Grâce à ce guide d'une vingtaine de pages, vous saurez :

  • ce qu'il vous faut comme ustensiles de bases (indice : la cocotte minute est votre amie),
  • comment constituer votre placard d'épices, d'herbes et de condiments "Oriental-friendly",
  • et enfin, vous obtiendrez quelques recettes de bases, simples et gourmandes que vous pourrez cuisiner dès aujourd'hui !

Parisien de parents algériens, j’aime Paris, la cuisine de ma maman, l’huile d’olive, et le café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *