Voyages

City Guide : On vous emmène à Marrakech ?

marrakech

Marrakech. L’un de nos endroits préférés au monde.

A chaque fois que nous en revenons, nous nous sentons reposés, revigorés et apaisés.

Difficile de décrire l’atmosphère de cette ville, pleine de contrastes.

Elle mêle agitation et calme :  au cœur de la Médina (la vieille ville fortifiée datant du XIe siècle), vous subissez l’agitation de la rue, les mobylettes, vendeurs ambulant, chevaux, un bruit assourdissant puis vous tournez au coin d’une rue, passez une porte et vous retrouvez dans un jardin caché, agrémenté d’un bassin où l’on entend rien, si ce n’est qu’un petit bruit d’eau léger.

Elle associe modernisme et tradition : vous passez à côté d’un vieux monsieur assis au pied d’une porte vieille de 5 siècles, qui fait défiler des vidéos sur son iPhone tout en sirotant son thé à la menthe fumant.

Bref, le weekend dernier on était à Marrakech. On a la chance de pouvoir profiter d’une maison de famille du côté d’Abdessamad. Orangers, oliviers, calme plat, petits chats sauvages dans le jardin avec qui on partage le tajine d’agneau… #plaisir

Hein quoi ? mais je pensais que tes parents étaient d’origine Algérienne Abde ?

Oui ! mais j’ai quand même une petite histoire avec cette ville, ma mère y ayant vécu 10 ans dans les années 60 – 70.

L’hiver à Marrakech est plus calme qu’en été. On peut profiter d’un beau ciel bleu et d’un bon 20°C en journée mais les nuits sont fraîches : 4°C, les cheminées dans les maisons marchent à fond. La saison des oranges juteuses et sucrées bat son plein et on ne s’en prive pas.

On s’est dit qu’il serait égoïste de ne pas partager nos endroits préférés pour se promener, pour manger (#obvious), quoi ramener et quelques petites astuces indispensables. Que vous en profitiez au maximum pour un long week-end.

ça vous dit ?

 

 

histoire

OU SE PROMENER ?

histoire

 

 

La Médina

La Médina est la vielle ville arable historique de Marrakech. Elle est quasiment millénaire et ça se sent.

Lorsque l’on passe les portes, on a l’impression qu’elle n’a pas bougé d’un pouce depuis sa construction.

C’est un vrai dédale de petite ruelles, de magasins divers et variés et c’est derrière les murs hauts des petites rues que se trouvent les riads les plus somptueux.

On y va, on se perd, on s’assoie à un café, on s’achète une pâtisserie qu’on mange en marchant. c’est comme ça qu’on l’apprécie.

 

La place Jamaa el Fna

Situé juste à côté de la mosquée Koutoubia (datant du XIIe siècle, vous la reconnaissez a son minaret très caractéristique), la place Jamaa el Fna est l’un des symboles de Marrakech.

Lieu de vie populaire, on y retrouve autant les touristes que les Marrakchis qui viennent pour écouter les musiciens de rue, regarder les spectacles, boire un jus de fruit frais ou bien à partir de 18h, prendre un casse croute dans l’un des nombreux stands qui s’installent.

On s’arrête, on se prend une petite grillade et on apprécie l’ambiance festive.

Si vous voulez faire quelques achats dans le souk attenant, essayez de ne pas acheter dans les boutiques qui se trouvent au tout début. Enfoncez vous un peu dans le dédale, les prix sont magiquement plus bas et la négociation plus facile.

Un seul conseil : perdez-vous ! (un autre conseil, gardez votre monnaie si vous êtes perdus, demandez votre chemin et glissez 1 ou 2 dinars à votre sauveur).

 

Le Jardin Majorelle

Créé par le peintre Jacques Majorelle (1886-1962), ce jardin est un vrai joyau, reconnaissable à ses murs, poteries et allées ornementés de la couleur bleu majorelle. Cette couleur est pour nous, avec la couleur rouge ocre, le symbole de Marrakech.

Allez-y dès l’ouverture ou juste avant la fermeture pour éviter la foule, et profitez de ses plantes exotiques, de ses bassins rafraîchissants remplis de nénuphars et de lotus.

Installez-vous dans dans son café pour siroter un thé à la menthe et profiter des chants des oiseaux.

En sortant du jardin, nous vous conseillons de faire un tour dans la boutique 33 rue Majorelle qui propose des produits, vêtements et autres fabriqués par des designers et producteurs locaux.

 

La Mamounia

Bon, ça c’est bonus.

Mais si vous avez la possibilité de faire un tour dans ce palace  et de vous promener dans ses jardins n’hésitez pas.

Prenez un petit thé à la menthe et profitez de cet endroit exceptionnel qui met en avant tout le charme et le raffinement Oriental.

 

 

histoire

OU ET QUOI MANGER ?

histoire

 

 

Le petit déjeuner

Vous êtes obligés de tester le petit déjeuner traditionnel, disponible dans tous les cafés de la ville :

    • Thé à la menthe
    • Crepe « mille trous » / baghrir
    • Msemen (galette feuilletée)
    • Harcha
    • Miel et beurre

 

Le déjeuner

On ne s’embête pas à midi, on se laisse aller à la street food du pays :

  • Sandwichs kefta ou poulet mariné
  • Pastillas (les meilleurs sont au pigeon, saupoudrée de cannelle et de sucre glace)
  • Notre top de la street food : les Tajines cuisinés tout prêts à manger
    => dans certains stands dans les souks ou mieux au bord des routes : vous pouvez même le prendre à emporter, partez avec votre plat en argile et ramenez le une fois celui-ci englouti.

 

Le goûter

Marrakech

En hiver, la saison des oranges et des grenades bat son plein : n’hésitez pas à prendre des jus fraîchement pressés sur les stands de la place Jamaa el Fna.

 

Le Diner   

Marrakech
oui, oui, les feux de cheminée sont monnaie courante le soir en hiver au Maroc

Là, on sort le grand jeu.

Si vous en avez la possibilité, allez absolument diner dans un riad où vous pourrez expérimenter l’hospitalité à la Marocaine.

Vous profiterez du raffinement ultime de la cuisine marocaine dans un cadre incroyable : bassin d’eau, coussins moelleux et musiciens traditionnels.

Les plats sont généralement imposés et c’est une farandole de douceurs que vous aurez à engloutir. On vous aura prévenu : mangez léger la journée !

On a deux adresses à vous recommander :

Il faut absolument réserver à l’avance !

 

 

histoire

ON RAMÈNE QUOI ?

histoire

 

 

Il y a tellement de choses que vous aurez envie de ramener : épices, bibelots, tapis, luminaires etc. la vraie difficulté est de trouver des produits authentiques (beurk le made in china) et au bon prix.

On vous fait notre liste d’incontournables, leur prix moyen et où les trouver.

 

Amlou

LA pâte à tartiner de la mort (amandes grillées / miel / huile d’argan). Pas donné mais, amis accro au nutella, ceci est votre alternative addictive de qualité.

Le plus simple en tant que touriste c’est de le prendre à l'aéroport pour pas se faire escroquer (huile frelatée, amlou sans miel d’arganier / huile d’argan…)

Si vous avez des adresses on est preneurs (parce que le portefeuille se fait douiller à l'aéroport, le petit pot de 350g est à plus de 20 euros)

 

Huile d’argan

On ne présente plus cette huile issue des noix d’arganier. Pour la cuisine, on prend d’huile de noix d’argan torréfiée, moins cher que l’huile cosmétique, elle a plus de goût. On ne l’utilise pas pour cuisiner mais pour en mettre au dernier moment sur une salade, du riz ou un tajine. Le goût est incomparable.

De même que pour le amlou, il est très compliqué de s'assurer de la bonne provenance de l'huile et de sa qualité. Le meilleur moyen d'en trouver à ce jour est de la prendre à l'aéroport (généralement, c'est aussi cher qu'en France).  Encore une fois, si vous avez de bonnes adresses, on est preneurs !

 

Botte de menthe / herbes 

Vous serez soufflé par le goût et les arômes du thé à la menthe de Marrakech. Vous pouvez le faire chez vous !

Sur la place Jamaa el fna, à gauche en arrivant de la Koutoubia, il y a des roulottes qui vendent toutes sortes d’herbes : menthe, menthe poivrée, sauge, verveine, absinthe... Demandez un mélange, vous vous en tirerez pour 10 Dhs la GROSSE botte.

Faites les sécher en revenant chez vous,  en les mettant bien à plat sur un torchon propre, sur une surface plane dans un endroit sec et aéré.

Une fois bien sèches, mettez les dans un récipient fermé. Vous pouvez faire vos infusions à partir de ces herbes séchées en rajoutant du thé vert gunpowder et du sucre.

 

Autres petites douceurs

Ceux-là sont dispos en supermarchés ou au souk :

  • Pain de sucre ou gros blocs pour thé à la menthe
  • Théière marocaine et set de verres à thé colorés
  • Joli plat à tajine si encore de la place dans vos valises

 

 

histoire

ET POUR NÉGOCIER ?

histoire

 

 

Ayant grandis à Paris,  on l’avoue, on est nuls de chez nuls en négociation. Mais on apprend des meilleurs : la maman d’Abdessamad !

C’est vraiment hilarant d’être observateur d’une “vraie” négociation dans un souk. Emilie, ne parlant pas (encore!) arabe, son activité préférée est de deviner l’issue de la négociation entre la maman d’Abde et un marchand rien qu’en observant les expressions faciales et les gestes.

Son moment préféré est la clôture de la négociation qui, lorsque la somme est rondelette, se solde systématiquement par un thé à la menthe préparé dans la cuisine à l’arrière de la boutique.

Les quelques règles de base d’une bonne négociation

  • Tout est négociable. Les prix sont forcément un peu gonflés pour les touristes que nous sommes et tant que l’on reste dans le respect de la personne en face, vous pouvez tentez de négocier. Bien sur on ne va pas négocier une botte d'herbes ou un petit bibelot mais on peut considérer que tout ce qui est annoncé au dessus de 100 Dhs (~ 9 €) est négociable.
  • Les étapes d’une bonne négo, dans l’ordre :
    • Tu veux acheter un sac en cuir.
    • Tu regardes plusieurs articles. Si tu as repéré un sac qui te plaît, demande le prix de quelque chose d’autre, plus gros et à priori plus cher.
    • Ne pas hésiter à montrer des réactions face au prix « C’est cheeeer !»
    • Demander le prix de l‘article que tu veux
    • Hésiter un peu…
    • Ne pas dire que tu n’as pas assez sur toi.
    • Insister sur le fait que c’est trop cher.
    • S’il ne propose pas de remise immédiatement, faites mine de quitter la boutique.
      • Et la 2 options :
        • Il vous rattrape et demande combien vous voulez payer. Demander environ 40 à 50 % de réduction. Et la négo démarre ici.
        • Il vous laisse partir. Dans ce cas vous trouverez sans doute votre bonheur ailleurs dans une des nombreuses boutiques vendant ce type de produits.
  • Si tu prends plusieurs articles dans une même boutique alors ne pas hésiter à négocier d’autant plus
  • Si vous cherchez des grosses pièces : tapis, lampe… vous pourrez même clore la négo d’un thé à la menthe offert par la maison. Et ça ça n’a pas de prix (ou presque) !

Alors ? Marrakech, votre prochaine destination ?

marrakech

Téléchargez notre starter kit de la Cuisine Orientale !

Le Starter Kit de la cuisine Orientale

Vous avez aimé notre petit city guide de Marrakech ? Les petits plats traditionnels vous ont donné envie ? Vous voulez en savoir plus sur comment importer facilement cette cuisine chez vous, confectionnée par vos petites mains ?

Téléchargez gratuitement notre Starter Kit de la Cuisine Orientale, où nous vous donnons les clefs pour bien démarrer dans la confection de bon petits plats originaux, sains et délicieux issus de cette cuisine magique.

Grâce à ce guide d'une vingtaine de pages, vous saurez :

  • ce qu'il vous faut comme ustensiles de bases (indice : la cocotte minute est votre amie),
  • comment constituer votre placard d'épices, d'herbes et de condiments "Oriental-friendly",
  • et enfin, vous obtiendrez quelques recettes de bases, simples et gourmandes que vous pourrez cuisiner dès aujourd'hui !
TELECHARGER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *